Accueil > Communication > Rencontres grand public

Midi Science, Avignon

publié le

 

• Didier Josselin
Directeur de Recherche CNRS à l’UMR ESPACE - Université d’Avignon.

 
Jeudi 23 mars 2017.
Réseaux radioconcentriques naturels et urbains : des toiles d’araignées orbitèles vers les structures réticulaires du futur

Depuis le Carbonifère, l’araignée a su faire évoluer sa toile pour qu’elle remplisse pleinement sa fonction de piège. La toile « orbitèle » est un parfait exemple de forme géométrique particulièrement efficace pour accéder, à partir du centre et en passant sur les rayons, aux proies engluées.
Nous montrerons à l’aide de différentes métriques issues de la théorie des graphes à quel point la forme et la topologie de cette toile revêtent des propriétés intéressantes et élaborées d’accessibilité sur un réseau.
Au-delà de cette analyse morphologique et fonctionnelle, nous comparerons cette structure à divers réseaux urbains radioconcentriques observés, en la projetant sur ce que pourraient être les futures villes ou quartiers utopiques de demain.

 

• Cyrille Genre-Grandpierre
Maître de Conférences en Géographie à l’UMR ESPACE - Université d’Avignon.

 
Jeudi 17 mars 2016.
Dépendance automobile : symptômes, analyses, diagnostic, traitements
Trop de voiture en ville ? Trop de nuisances ?
« Y a qu’à mettre en place des transports en commun » !

La lutte contre la dépendance automobile ne peut se limiter à une amélioration de l’offre alternative. Elle implique une vision systémique du fonctionnement des territoires et une action portant conjointement sur l’offre de transport, la localisations des aménités (emplois, commerces etc.) mais aussi les préférences individuelles.
 

• Johnny Douvinet
Maître de Conférences en Géographie à l’UMR ESPACE - Université d’Avignon.

10 mars 2016.
Urbaniser en zones inondables : tous responsables ?

Un des moyens d’accéder au développement urbain durable vise à densifier la ville, quitte à occuper des espaces situées en zones inondables et qui avaient été pourtant laissés vacants pendant des siècles. Or de telles pratiques (plus de 100 000 logements construits en zones inondables entre 1999 et 2006 en France) ont conduit à augmenter l’exposition des sociétés aux inondations. Dès lors, quelle urbanisation pensez pour s’adapter aux inondations ? Est-ce concevable ? Sommes nous tous au courant des dangers potentiels ? A contrario, comment expliquer de telles dérives alors que des documents réglementaires l’interdisent ?
Cette conférence a été l’occasion d’aborder cette thématique sous différents angles et à travers différents exemples.

 

• Sekedoua KOUADIO
Doctorant en Géographie. Ingénieur des Techniques en Informatique. Master MIAGE et Master IA-SIG.

4 juin 2015.
Les technologies Smartphone à l’épreuve des connaissances sur les risques liés aux inondations rapides - Expérimentations auprès des populations mobiles dans le Vaucluse et le Var
Les inondations rapides constituent un aléa fréquent dans le sud-est de la France. On se propose à travers une application Smartphone d’améliorer le dispositif d’alerte existant face à ce phénomène en faisant appel à la « science citoyenne » à travers l’usage d’une application Smartphone.

 

• Guilhem Boulay
Maître de Conférences en Géographie à l’UMR ESPACE - Université d’Avignon.

19 février 2015.
Tous spéculateurs ? Marché immobilier et modèle de société en France
En France, les prix immobiliers n’ont jamais été aussi élevés que depuis quelques années. Inexplicable par des facteurs purement économiques, cette situation renvoie en fait à de multiples déterminations sociales, politiques, etc. Au-delà d’un problème très concret, le marché immobilier est donc un révélateur très efficace des dynamiques de fond de notre société. Le cas français sera particulièrement étudié, en recourant ponctuellement à des éclairages européens ou nord-américains.

Guilhem Boulay est Maître de conférences en géographie à l’UAPV, UMR 7300 ESPACE, spécialiste des marchés immobiliers et de géographie économique.